DIAGNOSTIC

Souffrez-vous du
doigt à gâchette?

Qu'est-ce que le
doigt à gâchette?

La ténosynovite sténosante, aussi appelée doigt à gâchette, doigt à ressaut ou trigger finger, est une pathologie de la main très commune qui touche les hommes et les femmes, le plus souvent après cinquante ans. Le problème est causé par un conflit mécanique entre le tendon fléchisseur du doigt et de la gaine qui l’entoure. L’épaississement du tendon entrave le coulissement et provoque un accrochage «ou ressaut» perceptible par le patient. Ce conflit crée une gêne pouvant devenir très douloureuse au niveau de la paume lors des mouvements de flexion et d’extension. Le blocage est d’abord intermittent, mais avec le temps, le doigt peut rester bloqué dans une position courbée. Le doigt le plus souvent affecté est l’annulaire, suivi du pouce, du majeur, puis de l’index et du petit doigt.

Le doigt à gâchette peut se révéler invalidant et avoir une incidence importante sur la qualité de vie des gens qui en sont atteints. Certaines tâches quotidiennes et professionnelles peuvent devenir plus difficiles à accomplir, en particulier dans les stades plus avancés. Si elle n’est pas traitée, la condition peut entraîner un arrêt de travail, des pertes de revenus et provoquer l’apparition de symptômes d’angoisse et de dépression.

Femme souriante

Il peut avoir une incidence importante sur la qualité de vie.

Qui peut
être affecté?

La ténosynovite sténosante est l’une des affections de la main les plus répandues. En Amérique du Nord, on estime que près de 6% de la population est atteinte. La pathologie touche principalement les adultes âgés de 50 ans et plus avec une forte prédominance chez les femmes. Dans des cas plus rares, le doigt à ressaut peut être diagnostiqué chez de jeunes enfants. La maladie est alors d’origine congénitale et affecte généralement le pouce.

Quelles sont les causes
de la maladie?

La cause précise du doigt à ressaut est difficile à établir. La condition peut toucher les personnes de tous âges, par ailleurs en bonne santé. Certains facteurs peuvent tout de même prédisposer à l’apparition de la maladie. Les individus atteints de conditions médicales sous-jacentes telles que le diabète, l’hypothyroïdie ou la polyarthrite rhumatoïde sont notamment plus à risque de développer la condition. C’est le cas également des personnes qui présentent un historique de maladie la main (syndrome du tunnel carpien ou maladie de Dupuytren).

La répétition très fréquente et sans période de repos de gestes de serrage ou de préhension forte de la main pourrait déclencher ou aggraver les symptômes de la ténosynovite sténosante, mais la preuve scientifique d’un éventuel lien avec le travail demeure faible.Le travail prolongé avec un clavier d’ordinateur ou une souris n’est pas reconnu comme un facteur causal de doigt à ressaut.

  • Âge: Le doigt à ressaut se manifeste plus couramment chez les personnes âgées de 50 et plus.
  • Sexe: Le doigt à ressaut touche les hommes et les femmes, mais sa fréquence est considérablement plus élevée chez les sujets féminins.
  • Conditions médicales: Le diabète, l’hypothyroïdie, l’arthrite rhumatoïde, l’amyloïdose, les débalancements hormonaux (ménopause) et l’excès de poids font partie des facteurs pouvant contribuer au développement de la maladie.
  • Autres maladies de la main: Un diagnostic antérieur de maladie de la main (syndrome du tunnel carpien, maladie de Dupuytren et tendinite de De Quervain) est associé à un risque accru de développer un doigt à gâchette.
  • Facteurs mécaniques: Les professions et activités nécessitant des gestes manuels répétitifs (surutilisation du pouce) sont reconnues comme des facteurs de risque.

RENCONTREZ VOTRE EXPERT DE LA MAIN

Soulagez votre douleur rapidement

Quels sont les symptômes
de la pathologie?

L’apparition des symptômes est habituellement progressive. L’annulaire et le pouce sont les doigts les plus fréquemment atteints. Plusieurs doigts peuvent être touchés en même temps. Les deux mains peuvent être atteintes simultanément, ce que l’on appelle une atteinte bilatérale.

Le doigt à gâchette se manifeste par des symptômes caractéristiques faciles à identifier.

  • Une douleur ou une sensation de raideur dans la paume de la main, à la base des doigts.
  • On remarque parfois la formation d’un nodule palpable au toucher.
  • Le doigt se bloque en flexion et s’étend avec un ressaut et parfois doit être étendu avec l’assistance de l’autre main.
  • Des craquements sont parfois perçus lors de la flexion et l’extension du doigt.

Comment se fait
le diagnostic?

Le diagnostic repose sur l’histoire clinique, soit la description des symptômes, et l’examen physique. D’autres examens complémentaires peuvent parfois être requis afin d’évaluer la sévérité de l’atteinte et d’exclure la présence d’autres neuropathies.

L’échographie peut être utile pour évaluer l’état des tendons fléchisseurs ainsi que la présence d’un nodule ou d’une inflammation. Elle permet de dépister les agents responsables de la condition, soit la dilatation du tendon ou la présence d’une synovite. Cet examen dynamique permet également de visualiser le phénomène de blocage lors de la flexion-extension du doigt. Afin de passer une échographie, il est requis de présenter une ordonnance de consultation médicale.

RENCONTREZ VOTRE EXPERT DE LA MAIN

Un premier pas vers la guérison

Quelles autres pathologies
peuvent
être liées au doigt à gâchette?

La main peut être le siège d’affectations diverses. Ces pathologies peuvent être de nature osseuse, musculaire, nerveuse, articulaire ou tendineuse. Plusieurs de ces conditions sont associées entre elles. Ainsi, les individus atteints d’un doigt à gâchette sont plus à risque de développer un autre problème de la main comme le syndrome du canal carpien, la maladie de Dupuytren ou la tendinite du poignet.

Comment distinguer le doigt à ressaut
des autres maladies de la main?

ll est parfois difficile de différencier les divers troubles de la main. Parce qu’elles présentent des caractéristiques similaires, notamment la douleur, la raideur ou le repliement/déformation des doigts, certaines pathologies communes sont parfois confondues, particulièrement au début de leur évolution. C’est le cas de la ténosynovite sténosante (doigt à ressaut), de la maladie de Dupuytren et de l’arthrose de la main et des doigts.

Il peut être utile d’identifier certains symptômes distinctifs et propres à chaque diagnostic:

Doigt à ressaut

Blocage d’un ou plusieurs doigts en flexion. Nécessite parfois de débloquer manuellement le doigt avec l’autre main. Claquement audible et douloureux dans les stades avancés.

Contracture de Dupuytren

Formation de cordes (brides) dans la paume de la main. Rétraction progressive des doigts. Difficulté à étendre la main à plat.

Arthrose de la main et des doigts

Déformations osseuses. Diminution de la force pince pouce-index. Enflure et rougeur au niveau des dernières phalanges.

Les maladies de la main peuvent se manifester de manière isolée, mais elles peuvent aussi parfois coexister ou se succéder dans le temps. Leur diagnostic nécessite une expertise approfondie de l’anatomie de la main ainsi que des examens complémentaires spécifiques.

_________________

Comment reconnaître le doigt gâchette?

La raideur, la douleur, la présence d’un nodule ou gonflement et le blocage d’un ou plusieurs doigts sont des signes révélateurs de la maladie.

Quelles sont les causes du doigt gâchette?

Bien que l’origine exacte de la maladie ne soit pas clairement établie, l’âge, le sexe, le travail manuel répétitif ainsi que certaines conditions médicales préexistantes sont considérés comme des facteurs de risque.

Qui est touché par le doigt gâchette?

La maladie se manifeste chez les hommes et les femmes de tous âges, mais la prévalence est beaucoup plus élevée chez les femmes, en particulier après 50 ans.

Comment se fait le diagnostic?

L’examen clinique et l’identification des symptômes sont généralement suffisants pour conclure au diagnostic. L’échographie peut être utilisée pour évaluer la sévérité et l’étendue de l’affection.

Quels traitements sont proposés?

Certaines mesures non-chirurgicales peuvent être adoptées pour soulager les symptômes dans les stades débutants de la maladie. La persistance ou l’aggravation des symptômes signifie que l’atteinte est suffisamment importante pour justifier le traitement opératoire.

Guide médical
pratique complet

Ce que vous devez savoir pour reconnaître et traiter le doigt à ressaut. Rédigé dans un langage clair et concis par le Dr Jean-Paul Brutus, chirurgien de la main et du poignet, ce livret électronique identifie les causes, les signes et les différentes méthodes de traitement de la maladie, tout en proposant des conseils pour soulager soi-même les symptômes.

Trousse d'information sur le doigt gâchette

© 2020 Carbonia Web | Propriété de Dr Brutus | Avis de non-responsabilité